Littérature populaire et littérature d’action aux temps de l’anarchisme et du socialisme (1890-1914)
Projet hypertext link symbol Un siècle d’imprimés politiques de forme brève en Europe (1880-1980)
Séminaire organisé à Dijon (Université de Bourgogne) le 18/01/2012
Organisateur(s) : Chambarlhac Vincent, Hage Julien, Wolikow Serge
Centre(s) organisateur(s) : Centre Georges Chevrier-UMR CNRS uB 7366
Partenaire(s) : MSH Dijon

Référence électronique : Chambarlhac Vincent, Hage Julien, Wolikow Serge (organisateurs), 2012, Littérature populaire et littérature d’action aux temps de l’anarchisme et du socialisme (1890-1914) [en ligne], séminaire, Dijon, Université de Bourgogne, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/m-91, page consultée le 05/12/2021



Présentation de la manifestation

À l’heure du web 2.0, le succès considérable de la brochure Indignez-vous de Stéphane Hessel en 2010, après celui de la nouvelle Matin Brun de Franck Pavloff (2000), est venu rappeler toute la fortune et l’importance politique et culturelle de la forme brève de l’imprimé dans les sociétés d’Europe occidentale depuis l’invention de l’imprimerie. Composés dans l’urgence, réactifs sur l’actualité, feuilles, tracts, dessins, caricatures et brochures de toutes sortes ont ainsi fleuri massivement lors de chaque crise politique et ont joué un rôle majeur dans l’expression des conflictualités contemporaines et dans les modes d’intervention des différents acteurs. Elles ont également pris un rôle médiatique et de formation absolument déterminant au sein du mouvement ouvrier jusqu’à la fin des années 1970, où les nouvelles formes de la communication politique ont progressivement marginalisé ce type d’écrits. Mais les blogs et autres twitter relèvent pourtant encore de ce type d’écriture, resserrée, immédiate et pragmatique, et sont appelés à prendre la relève des brochures, montrant que la vocation de ce mode d’expression et d’intervention perdure jusqu’à aujourd’hui dans les sociétés contemporaines.

Aujourd’hui, ces imprimés demeurent pourtant relégués dans l’ombre du livre, au seul titre de « littérature grise », et n’ont pas fait à ce jour l’objet d’études scientifiques globales, à l’exception des maximes et brochures des moralistes de l’époque moderne et des penseurs des Lumières qui ont fait l’objet de grandes études depuis une vingtaine d’années. Ils sont du reste fort peu conservés et valorisés dans les bibliothèques et dans les centres d’archives contemporaines, et le matériau manque souvent aux chercheurs pour présenter des études exhaustives sur ce thème. C’est à cet immense territoire méconnu de l’imprimé et à ce type spécifique d’écriture et d’intervention médiatique – la forme brève –, ainsi qu’à ses usages sociaux et militants que le séminaire de la Maison des sciences de l’Homme de Dijon, dans le cadre du pôle « Acteurs Normes Décisions », entend se consacrer cette année, en déployant ses séances de décembre 2011 à juin 2012, en collaboration avec le Centre Georges Chevrier et l’IUT Métiers du Livre. Il s’attache à étudier un siècle d’imprimés sous cette forme, de la révolution de la culture de masse par l’imprimé lors des années 1880 jusqu’au tournant politique et culturel des années 1980.

Une telle démarche s’inscrit dans un double objectif. Il s’agit d’abord de collecter et de constituer un riche corpus numérique d’imprimés de ce type sur l’histoire de la gauche et de l’extrême gauche, grâce aux ressources du Centre de ressources numériques de la Maison des sciences de l’Homme de Dijon, notamment par l’exploitation du fond considérable du journaliste Patrick Kessel, dans le cadre du projet financé par la Fondation Gabriel Péri et le Conseil régional de Bourgogne. Autour de ce thème et de ces sources, le projet entend rassembler dans le cadre d’un séminaire d’étude des chercheurs venus d’horizons et de disciplines différentes – histoire et histoire de l’art, sciences politiques, mais aussi littérature française et étrangère, ainsi que sciences de l’information et de la communication –, issus de l’université de Bourgogne et d’autres institutions de recherche françaises, avant d’accueillir une journée d’études à dimension plus internationale, afin de questionner d’une manière croisée et approfondie les rapports des supports et des formes, de l’écriture et de l’intervention. Les conclusions des recherches menées dans ce cadre sont vouées à déboucher à terme sur une publication collective.

Communications

hypertext link symbol Imprimés et camelots au tournant du XIXe et du XXe siècle [durée : 56 min.], Mollier Jean-Yves

hypertext link symbol Les caricatures politiques, le chahut par l’image [durée : 56 min.], Tillier Bertrand




Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons