Expériences et inscriptions du Front populaire - Militants, territoires et mémoires
Colloque organisé à Dijon (Université de Bourgogne) du 22/06/2006 au 23/06/2006
Organisateur(s) : Vigreux Jean
Centre(s) organisateur(s) : Centre Georges Chevrier-UMR CNRS uB 7366

Référence électronique : Vigreux Jean (organisateurs), 2006, Expériences et inscriptions du Front populaire - Militants, territoires et mémoires [en ligne], colloque, Dijon, Université de Bourgogne, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/m-37, page consultée le 05/12/2021



Présentation de la manifestation

Ce colloque se propose d’aborder l’histoire du Front populaire en tenant compte de son historiographie particulièrement riche, mais également de son inscription dans la mémoire nationale en tant qu’épisode historique majeur. Le rapport entre histoire et mémoire a perdu de sa vivacité dans ce domaine ce qui n’interdit pas, bien au contraire, de penser leur relation en cette occasion où la demande mémorielle ne pèse pas comme en d’autres temps sur l’offre historienne.

Les recherches historiques ont longtemps focalisé l’attention et l’investigation sur les différentes facettes du Front populaire, alternant les entrées centrées sur la stratégie des organisations ouvrières, les mobilisations sociales, avec d’autres plus attentives à l’attitude des élites économiques ou encore à l’œuvre législative du gouvernement. Même si dans ces différents domaines, beaucoup de recherches sont encore à mener grâce notamment à de nouveaux gisements d’archives, par l’exploitation des archives spéciales rétrocédées par les autorités russes, ce sont surtout de nouvelles approches que ce colloque se propose de développer.

L’originalité et l’importance historiques de l’épisode furent longtemps laissées en dehors des recherches notamment parce que l’événement restait proche, actualisé par une vie politique dominée par les références au Front populaire. L’approche en longue durée signifie, non pas une perte d’acuité dans le regard, mais une analyse plus attentive aux origines comme à la pérennité de certains phénomènes apparus au temps du Front populaire et dont l’importance n’est perceptible qu’à long terme, bien au-delà du moment historique lui-même. À cet égard, on se propose d’interroger le Front populaire comme moment fondateur ou matriciel. De ce point de vue les débats et les controverses sur l’engagement des intellectuels, les pratiques politiques et/ou militantes dans les milieux populaires, la combinaison des dimensions locales, nationales et internationales de même que la trace du Front populaire dans la vie politique et culturelle ont semblé des entrées pertinentes pour organiser ce colloque autour des recherches les plus récentes.

La multiplicité des références au Front populaire renvoie à la diversité de son inscription comme alliance politique, comme courant idéologique, comme mouvement social ou comme expérience gouvernementale. L’attention portée à ces différentes dimensions paraît fructueuse dans le cadre d’une réflexion attentive à la longue durée. Il ne s’agit pas de nier l’originalité du Front populaire comme événement, mais de l’inscrire dans l’histoire politique et sociale séculaire nationale, tant du point de vue de ses références idéologiques et institutionnelles que des pratiques politiques collectives et individuelles.

La référence à l’expérience renvoie du côté de la mémoire et de la revisite récurrente de l’événement à la lumière des commémorations ultérieures. Mais la notion d’expérience signale également l’importance de l’événement dans la trajectoire des acteurs : leur participation au Front populaire, de façon plus ou moins active, a parfois façonné durablement leur politisation. On aurait alors un événement fondateur pour une éventuelle génération de militants. C’est de ce point de vue que la dimension internationale du Front populaire est abordée puisqu’il apparaît comme un creuset, où exilés et émigrés participent d’une culture antifasciste qui devient la matrice d’un engagement politique durable prolongé dans les combats de la résistance et ceux de l’après-guerre.

Communications

hypertext link symbol Expériences et inscriptions du Front populaire - Militants, territoires et mémoires - Ouverture [durée : 25 min.], Wolikow Serge

hypertext link symbol Les pratiques du syndicalisme au temps du Front populaire [durée : 15 min.], Poggioli Morgan
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Négociations et conflits sous le Front populaire [durée : 17 min.], Machu Laure

hypertext link symbol Les socialistes et leurs pratiques politiques à l’épreuve du Front populaire (diversités et traits communs) [durée : 18 min.], Hohl Thierry

hypertext link symbol Daladier et le Front populaire, ou la mort de la France radicale [durée : 15 min.], Monier Frédéric

hypertext link symbol Les mobilisations rurales du Front populaire : regards européens [durée : 16 min.], Vigreux Jean

hypertext link symbol 1936 : Gaston Bachelard et le moment surrationaliste [durée : 19 min.], Brian Eric
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Littérature et métiers du livre sous le Front populaire : les tomes 17 et 18 de l’Encyclopédie française [durée : 22 min.], Tesnière Valérie
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Crises et civilisations. Une enquête sociologique de Maurice Halbwachs dans l’entre-deux-guerres [durée : 24 min.], Jaisson Marie
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Deux quotidiens communistes au temps du Front populaire : « L’Humanité » et « Ce Soir » [durée : 20 min.], Courban Alexandre

hypertext link symbol « Monde » de Barbusse : le Front populaire avant l’heure [durée : 23 min.], Metery Nicolas

hypertext link symbol Pour la gauche allemande, que représente le Front populaire ? [durée : 23 min.], Langkau-Alex Ursula
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Le Front populaire au Portugal : du rêve étranger à la réalité nationale [durée : 20 min.], Manya Judith

hypertext link symbol L’Union populaire italienne, un laboratoire pour le PCI ? [durée : 20 min.], Vial Eric

hypertext link symbol Front populaire français et mouvement révolutionnaire vietnamien : une convergence de circonstance, un divorce stratégique [durée : 17 min.], Ruscio Alain
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Une amnistie pour mémoire [durée : 23 min.], Gacon Stéphane
=> Cliquez ici pour afficher le résumé de la communication


hypertext link symbol Place et usages du Front populaire dans le discours de la CGT. 1946-2006 [durée : 24 min.], Mouriaux René

hypertext link symbol Les mémoires du Front populaire dans les années 1968 [durée : 23 min.], Vigna Xavier

hypertext link symbol L’histoire du Front populaire : enjeux de mémoire [durée : 19 min.], Wolikow Serge




Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons