L’historiographie des institutions lyriques françaises (1780-1914)
Journée d’études organisée à Dijon (Grand Salon de l’Opéra de Dijon) le 18/05/2016
Organisateur(s) : Féron Séverine, Poirrier Philippe, Taïeb Patrick
Centre(s) organisateur(s) : Centre Georges Chevrier-UMR CNRS uB 7366

Référence électronique : Féron Séverine, Poirrier Philippe, Taïeb Patrick (organisateurs), 2016, L’historiographie des institutions lyriques françaises (1780-1914) [en ligne], journée d’études, Dijon, Grand Salon de l’Opéra de Dijon, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/m-163, page consultée le 03/12/2021



Présentation de la manifestation

Dans la préface de son Dictionnaire musical des villes de provinces (Paris, Klincksieck, 1999), François Lesure déclarait avec malice : « Il peut sembler paradoxal de rédiger de Paris un dictionnaire de quelque cent vingt villes de France, sachant que les archives des départements contiennent une abondante documentation relative à leurs activités musicales », et il justifiait son entreprise par l’argument de la centralisation française qui concentre dans sa capitale une importante bibliographie locale couvrant l’ensemble du territoire.

C’est cette bibliographie qui est l’objet de l’enquête historiographique que nous proposons, et plus précisément celle traitant de l’histoire des théâtres lyriques.

Qui sont les historiens locaux (Paris y compris) ayant contribué par leurs travaux particuliers à une connaissance globale du système national ? Quelle(s) histoire(s) entendaient-ils écrire et à partir de quelles sources ? Celle des répertoires, des artistes, des politiques et de l’économie du spectacle ? Avaient-ils pour mobile d’alimenter un chauvinisme local, de faire entendre des motivations réformatrices ou d’appuyer une revendication décentralisatrice sur une enquête ancrée dans l’Histoire ? Comment concevaient-ils la vie théâtrale des siècles précédents (XIVe-XVIIIe siècle) ? Quelle(s) méthode(s) ont-ils employée(s) ? Et le corpus historiographique envisagé sous ces différents angles se présente-t-il à nous comme un courant unifié ? Ou doit-on, au contraire, accueillir le Dictionnaire de Lesure comme un puzzle disparate résultant de la compilation d’une documentation hétérogène ?

Les études de Castil-Blaze sur les institutions parisiennes, bien connues en raison de la réputation éminente de leur auteur en son temps et parce qu’elles s’intéressent aux institutions parisiennes, paraissent à une époque où dans plusieurs départements, des auteurs aux profils contrastés accomplissent des travaux historiques diversifiés par leurs fins et leurs méthodes. De Jules Édouard Bouteiller et Charles Vauclin à Rouen, en passant par Adolphe Gilles à Montpellier, Léon Lefebvre à Lille ou Georges Hainl à Lyon, les travaux publiés et les documents préparatoires accumulés révèlent la diversité des démarches qu’il s’agira d’explorer en portant l’attention sur un auteur, une monographie ou une institution traitée par plusieurs ouvrages. Il s’agira aussi de prêter intérêt à la documentation utilisée par les auteurs et à celle qu’ils ont produite en vue de l’établissement d’une monographie.

On pourra donc prendre pour objet d’études des monographies publiées, des documents manuscrits ou imprimés, des ouvrages à caractère historiographiques ou critiques, esthétiques, poétiques, satiriques, etc. Les bornes chronologiques fixées englobent les premiers écrits de Castil-Blaze (De l’Opéra en France, Paris, Janet et Cotelle, 1820) à Charles Vauclin (Histoire du Théâtre-des-Arts de Rouen, 1882-1913, d’après le manuscrit de Charles Vauclin par H. Geispitz, Rouen, Lestringant, 1913).

Communications

hypertext link symbol From Anecdote to Scholarship: Patterns of Historical Knowledge of the Opéra Comique before Castil-Blaze [durée : 26 min.], Arnold James

hypertext link symbol Albert Soubies et Charles Malherbe : contributions à l’histoire de l’Opéra-Comique [durée : 31 min.], Reynaud Cécile

hypertext link symbol La collection Gilles (1790-1908) : valoriser un siècle de programmation au théâtre de Montpellier [durée : 38 min.], Teulon-Lardic Sabine

hypertext link symbol Une histoire complète et méthodique des théâtres de Rouen par le docteur Jules-Édouard Bouteiller éditée entre 1860 et 1880 [durée : 45 min.], Elart Joann

hypertext link symbol Castil-Blaze, historien des institutions lyriques françaises : sources et méthodes de « L’Histoire de l’Académie Impériale de Musique » [durée : 44 min.], Féron Séverine

hypertext link symbol Entre souvenirs et discours de presse : les petites histoires du Grand-Théâtre de Lyon [durée : 43 min.], Guérimand Mélanie

hypertext link symbol Entre histoire anecdotique et littérature : le genre des « petits mystères » de l’Opéra [durée : 46 min.], Reibel Emmanuel




Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons