Voyage en patrimonologie amérindienne : « Le projet FABRIQ’AM »
Projet hypertext link symbol Patrimoine et anthropologie, quoi de neuf ? Actualité d’un domaine de recherche
Séminaire hypertext link symbol L’institution de la culture : le temps du patrimoine
Auteur(s) : Ariel de Vidas Anath
Durée : 74 minutes

Référence électronique : Ariel de Vidas Anath, « Voyage en patrimonologie amérindienne : « Le projet FABRIQ’AM » » [en ligne], 2014, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-999, page consultée le 03/12/2021



Présentation des auteurs

Anath Ariel de Vidas est anthropologue, directrice de recherche au CNRS et membre du CERMA-Mondes Américains (UMR 8168 EHESS-CNRS). Andiniste au départ, elle a travaillé sur le rapport entre la tradition textile andine, le tourisme international et les mouvements ethno-politiques. Mexicaniste par la suite, ses travaux ont porté notamment sur les représentations de la marginalité auprès des Indiens teenek, l’anthropologie comparative et les modes d’identifications ethniques de groupes amérindiens situés dans des processus de modernisation. Pour aborder ces thèmes, ses analyses situent toujours les processus historiques de la modernisation tout comme les contacts interethniques dans les visions du monde propres au monde autochtone.



Résumé de la communication

Le projet Fabriq’am - La fabrique des « patrimoines » : Mémoires, savoirs et politique en Amérique indienne aujourd’hui concerne les processus de mise en patrimoine dans des sociétés amérindiennes. Ces processus induisent des formes d’inculcation de schèmes, formulées en dehors de ces sociétés, qui font que celles-ci transforment aujourd’hui certaines de leurs pratiques quotidiennes en éléments d’un patrimoine culturel objectivable, transmissible et conservable. Mais au sein de ces groupes, les conceptions de ce qui doit être conservé ou être oublié, les manières de transmettre les connaissances et les savoirs, les modes d’historicité semblent parfois aller à l’encontre de l’idée même de la patrimonialisation telle qu’on l’entend dans le monde occidental. Le projet se propose d’analyser les points de rencontres, d’interactions et/ou de divergences entre les différentes approches, internes et externes, du « patrimoine ». L’analyse de cette mise en patrimoine fait ressortir différentes conceptions du passé et de la culture ainsi que les motivations internes qui les mettent en exergue.

Voyage en patrimonologie amérindienne : « Le projet FABRIQ’AM » [durée : 74 min.], Ariel de Vidas Anath





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons