L’officialité diocésaine de Beauvais et les procès criminels inaboutis (XVIIe siècle)
Colloque hypertext link symbol Sentences et décisions judiciaires, du Moyen Âge à l’époque contemporaine
Auteur(s) : Saule Kevin
Durée : 16 minutes

Référence électronique : Saule Kevin, « L’officialité diocésaine de Beauvais et les procès criminels inaboutis (XVIIe siècle) » [en ligne], 2011, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-580, page consultée le 03/12/2021



Résumé de la communication

Au cours du XVIIe siècle, le tribunal ecclésiastique de Beauvais instruisit pas moins de 220 procès criminels à l’encontre de curés aux mœurs dissolues. Ces procédures conduites par l’official mettent en scène des curés souvent violents, portés sur la boisson et aux fréquentations féminines douteuses. Pourtant, à l’instar de ce qu’on peut observer dans la justice laïque, ces procès ne débouchent pas tous sur une sentence. Quelles sont ces affaires inabouties et quelle proportion représentent-elles ? Pourquoi l’officialité laisse-t-elle ces affaires en suspens, alors que sont mis en avant, dans le même temps, les préceptes de la réforme tridentine ? Quelle est malgré tout l’utilité de ces procédures souvent très lourdes ? L’inaboutissement de ces procès d’un point de vue judiciaire induit-il l’impunité du curé délinquant dans sa paroisse ?

Notre communication doit permettre de parfaire notre connaissance de l’officialité moderne ainsi que des procédures qu’elle dirige contre les membres les plus indisciplinés de l’Église. Elle vise en outre à démontrer que – dans le cadre d’une information judiciaire – la sentence n’est pas absolument indispensable au processus de « disciplinement » des prêtres.

L’officialité diocésaine de Beauvais et les procès criminels inaboutis (XVIIe siècle) [durée : 16 min.], Saule Kevin





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons