Les pratiques du syndicalisme au temps du Front populaire
Phonothèque du LIR3S - UMR 7366 CNRS-uB

Les pratiques du syndicalisme au temps du Front populaire

Colloque hypertext link symbol Expériences et inscriptions du Front populaire - Militants, territoires et mémoires
Auteur(s) : Poggioli Morgan
Durée : 15 minutes

Référence électronique : Poggioli Morgan, « Les pratiques du syndicalisme au temps du Front populaire » [en ligne], 2006, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-237, page consultée le 05/12/2021



Résumé de la communication

L’expérience du Front populaire représente une période exceptionnelle dans l’histoire de la France contemporaine, tant au niveau social, politique que culturel. Mais cet épisode représente également, pour l’histoire particulière du mouvement syndical, un moment unique, élevé au rang des « mythes sociaux ». En l’espace d’une demi décennie, la CGT connaît des bouleversements considérables, tant au point de vue de ses conceptions idéologiques que de ses pratiques. D’abord l’élan unitaire, né aux lendemains de la manifestation du 6 février 1934, met fin deux ans plus tard à la division syndicale en vigueur depuis 1922. L’adhésion massive des travailleurs aux syndicats réunifiés, après les grèves de mai-juin 36, permet à la CGT de devenir l’organisation réellement représentative de la classe ouvrière. Instrument originel de défense des intérêts des travailleurs, elle tend alors à redéfinir son rapport à la nation et à se faire reconnaître comme une organisation responsable, capable de gestion. La CGT tente d’obtenir, par le jeu des institutions démocratiques et donc par l’Etat, des améliorations pour la classe ouvrière. Partenaire de la nouvelle donne législative du Front populaire, la CGT va allier combativité revendicative, politique de présence et syndicalisme de service. Cette orientation nouvelle implique un investissement dans le champ social, longtemps mésestimé par l’organisation syndicale, mais qui, avec les congés payés et la semaine de quarante heures, fait apparaître de nouvelles attentes qui ne peuvent plus être ignorées, comme les loisirs, la culture, la santé, l’éducation ou le sport.

Les pratiques du syndicalisme au temps du Front populaire [durée : 15 min.], Poggioli Morgan





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons