Outrages aux maires : une forme de contestation de l’autorité municipale dans l’arrondissement de Villefranche (Rhône), 1820-1880
Projet hypertext link symbol L’insulte
Séminaire hypertext link symbol L’insulte (en) politique : haines séculaires et soudaines flambées
Auteur(s) : Charcosset Gaëlle
Durée : 5 minutes

Référence électronique : Charcosset Gaëlle, « Outrages aux maires : une forme de contestation de l’autorité municipale dans l’arrondissement de Villefranche (Rhône), 1820-1880 » [en ligne], 2006, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-200, page consultée le 03/12/2021



Résumé de la communication

Le maire, dépositaire d’une portion de l’autorité publique, demeure, quel que soit son mode de désignation, un membre de la communauté villageoise : la fonction conférée implique donc une distanciation que journaliers et domestiques, obligés mais surtout parents, amis, voisins, conscrits, aînés, grands propriétaires, notables, concurrents électoraux, etc., se doivent de respecter en acceptant de devenir les administrés de l’un d’entre eux. Au regard du nombre de plaintes pour outrages aux maires ou à leurs adjoints, la contestation de cette autorité est faible dans l’arrondissement de Villefranche ; les dossiers n’en sont pas moins instructifs sur la liminalité de l’acceptable, en fonction des circonstances (la nature des actes et le contexte) et des protagonistes (outragés, outrageurs et outragiaires si l’on reprend les distinctions proposées par Évelyne Larguèche à propos des acteurs de l’injure). La géographie et la chronologie des affaires mettent également en évidence des conceptions différenciées de l’autorité et, partant, de celui qui doit en être dépositaire.

Outrages aux maires : une forme de contestation de l’autorité municipale dans l’arrondissement de Villefranche (Rhône), 1820-1880 [durée : 5 min.], Charcosset Gaëlle





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons