Un compositeur pour l’écran, Paul Misraki et la musique de films
Conférence hypertext link symbol Qu’est-ce qu’on attend pour fêter… Paul Misraki (1908-1998)
Auteur(s) : Gonin Philippe
Durée : 95 minutes

Référence électronique : Gonin Philippe, « Un compositeur pour l’écran, Paul Misraki et la musique de films » [en ligne], 2018, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-1399, page consultée le 08/12/2021



Résumé de la communication

2018 marque à la fois les vingt ans de sa disparition et les 110 ans de la naissance de Paul Misraki (1908-1998). Composteur prolixe, il laisse 350 chansons et 160 musiques de films, parmi lesquels on compte des succès comme Tout va très bien Madame la Marquise. Au cinéma, se sont Roger Vadim (Et DieuÉ créa la femme), Jacques Becker (Ali Baba et les quarante voleurs), Godard (Alphaville), Orson Welles (Dossier secret) ou Patrice Leconte (Les Vécés étaient fermés de l’intérieur) qui firent appel à la plume de Misraki. Cette soirée, prélude à l’exposition Paul Misraki. Du jazz à l’écran qui se tiendra à la MSH de Dijon en juin 2019 et à un colloque international : Le cinéma populaire et ses musiciens en France 1939-2018 (5, 6 et 7 juin 2019), évoquera l’œuvre de Misraki à travers des extraits d’interviews, de filmsÉ Son fils, Christophe, viendra présenter les diverses manifestations qui traverseront cette année de célébration. Un bref concert donné par des étudiants du département de musicologie de l’université de Bourgogne permettra d’entendre quelques-unes des chansons de Misraki.

Un compositeur pour l’écran, Paul Misraki et la musique de films [durée : 95 min.], Gonin Philippe





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons