« Si c’est un homme » : Levi et Pascal sur la question de l’humanité
Journée d’études doctorale hypertext link symbol Entre confrontation, reconnaissance et/ou rejet : les différentes formes de l’altérité
Auteur(s) : Vandenbussche Hanna
Durée : 28 minutes

Référence électronique : Vandenbussche Hanna, « « Si c’est un homme » : Levi et Pascal sur la question de l’humanité » [en ligne], 2015, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-1013, page consultée le 03/12/2021



Résumé de la communication

Certaines idées anthropologiques et morales développées par Primo Levi dans son œuvre majeure, Si c’est un homme, apparaissent comme une continuité assez explicite des idées philosophiques avancées par Blaise Pascal au XVIIe siècle. En effet, Levi semble reprendre, dans sa vision de l’être humain pris dans le cadre des camps de concentration, la problématique posée par le philosophe relative au pari sur l’existence de Dieu. Dans le contexte des camps de concentration, chacun est presque nécessairement amené à s’interroger sur la manière dont il entend survivre à la misère et au désespoir, caractéristiques de ces lieux. Davantage encore, le témoignage de Primo Levi interroge sur la manière dont certains parviennent à survivre dans un monde où toute idée d’humanité n’existe plus et comment d’autres ont également choisi une forme d’optimisme illusoire. Il s’agira d’observer la manière dont chacun, malgré des comportements autres et une confrontation et une proximité avec une attitude différente de la sienne, développe une croyance et des modalités singulières de survie dans ces camps.

« Si c’est un homme » : Levi et Pascal sur la question de l’humanité [durée : 28 min.], Vandenbussche Hanna





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons