L’analyse de l’interprétation symphonique : une mise en lumière sur l’altérité que peut provoquer un chef d’orchestre
Journée d’études doctorale hypertext link symbol Entre confrontation, reconnaissance et/ou rejet : les différentes formes de l’altérité
Auteur(s) : Cocry Valentin
Durée : 34 minutes

Référence électronique : Cocry Valentin, « L’analyse de l’interprétation symphonique : une mise en lumière sur l’altérité que peut provoquer un chef d’orchestre » [en ligne], 2015, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-1011, page consultée le 08/12/2021



Résumé de la communication

Alors qu’un même morceau symphonique peut être appelé à être joué par des interprètes différents et être dirigé par des chefs d’orchestre différents eux aussi, la partition restera la même, l’harmonie et le tempo également. En revanche, il est notable de constater que l’interprétation, que l’on pourra juger à l’écoute de l’enregistrement du morceau, sera bien différente en fonction des interprètes et du chef d’orchestre qui en auront été les acteurs. La communication s’intéressera essentiellement au chef d’orchestre, qui, malgré une partition et une orchestration similaires à celles d’un autre, sera très différent d’un autre. Il s’agira de voir comment cette altérité engage par conséquent une interprétation nouvelle et innovante du morceau dirigé par le chef d’orchestre et joué par les musiciens. Il s’agira aussi d’expliquer en quoi il peut parfois être nécessaire que cette altérité s’impose en matière de direction et d’interprétation musicale et comment celle-ci se caractérise à travers le choix d’une œuvre qui sera alors commentée.

L’analyse de l’interprétation symphonique : une mise en lumière sur l’altérité que peut provoquer un chef d’orchestre [durée : 34 min.], Cocry Valentin





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons