Culture et « culture » religieuses. Manuela Carneiro da Cunha chez les catholiques
Projet hypertext link symbol Patrimoine et anthropologie, quoi de neuf ? Actualité d’un domaine de recherche
Séminaire hypertext link symbol Culte et patrimoine
Auteur(s) : Isnart Cyril
Durée : 56 minutes

Référence électronique : Isnart Cyril, « Culture et « culture » religieuses. Manuela Carneiro da Cunha chez les catholiques » [en ligne], 2015, disponible sur https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque/c-1005, page consultée le 06/12/2021



Présentation des auteurs

Cyril Isnart est chargé de Recherches au CNRS (Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative, UMR 7307 CNRS Aix Marseille Université). Il s’intéresse aux processus de patrimonialisation de la religion et de la musique en Europe du Sud. Il a cofondé le réseau Respatrimoni et dirige un programme sur les pratiques patrimoniales des groupes religieux en Méditerranée (Religious Memories and Heritage Practices in the Mediterranean. Confessional Coexistence and Heritage Assertion, FCT, Portugal).



Résumé de la communication

On sait, depuis Hertz, Halbwachs, Assmann ou Hervieu-Léger, que les groupes religieux ont su développer un lien particulier à la mémoire collective et à la conscience de soi : les dispositifs rituels mettent souvent en scène les récits du passé local, les figures de fondation et la conscience d’appartenance religieuse. Mais, dans les lieux de culte et les institutions catholiques, il n’est pas rare de visiter des expositions d’art religieux, de consulter des registres dans les archives ou de lire des cartels décrivant l’histoire et l’architecture d’un lieu. Le « patrimoine culturel de l’Église », institué en 1988 par une commission ad hoc du Vatican, semble aujourd’hui s’articuler aux pratiques mémorielles classiques. Il y aurait donc deux registres d’expression de la « culture catholique », l’un rituel et intime, l’autre patrimonial et public. Cette coexistence se présente d’emblée comme un cas d’école illustrant la double définition de la culture décrite par Manuela Carneiro da Cunha, comme modèle de comportement inconscient et comme discours sur soi mobilisable dans une stratégie. À partir d’enquêtes de terrain en Grèce et au Portugal, réalisées dans deux petites communautés catholiques, on interrogera cette distinction en se demandant ce qu’elle apporte aujourd’hui à la compréhension du fait religieux et du fait patrimonial.

Culture et « culture » religieuses. Manuela Carneiro da Cunha chez les catholiques [durée : 56 min.], Isnart Cyril





Contact : lir3s[dot]logistique[at]u-bourgogne[dot]fr
Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
URL : https://lir3s.u-bourgogne.fr/phonotheque
Licence Creative Commons